L’élevage de Pomsky: quels sont les conseils, soins et astuces à prendre en compte?

Le Pomsky est un chien de race hybride issu du croisement entre un Husky sibérien et un Spitz nain. C’est une race de chien récente qui a été développée aux Etats-Unis dans l’objectif de créer des chiens de compagnie de petite taille avec l’apparence attrayante d’un husky. Ces chiens présentent diverses caractéristiques et un mode d’élevage assez particulier. Quels sont-ils ?

Les caractéristiques physiques et comportementales du Pomsky

Les Pomsky sont généralement connus pour leur petite taille, leur apparence adorable et leur personnalité énergétique. Ils pèsent souvent entre 4 à 14 kilogrammes avec une taille variant entre 30 et 45 cm. Celle-ci peut varier en fonction de leur génération. Ils sont caractérisés par un pelage épais et doux avec souvent des yeux bleus ou multicolores. Aussi, leur queue est souvent enroulée ou en plumeau avec un museau comme celui d’un Husky ou plus court comme celui d’un Spitz. 

Sujet a lire : Est-ce que les chats aiment l'eau froide ?

Concernant leur comportement, les Pomsky sont très énergétiques, actifs et ont besoin d’exercice pour une bonne santé. Ils sont aussi très intelligents, mais peuvent être têtu à l’occasion. Aussi, ils sont très affectueux, mais peuvent être aussi très bruyants et aiment aboyer. Si vous avez l’envie d'en adopter, alors visitez ce site https://lespomskydestella.com/index.php/notre-elevage-de-pomsky/.

Les besoins nutritionnels et les soins adaptés aux Pomsky

Par rapport à leurs divers besoins, en alimentation, le Pomsky doit être nourri en fonction de son âge, de sa taille et de son niveau d’activité. Si vous optez alors pour des croquettes, veillez à ce qu’ils soient très riches pour répondre aux capacités et aux besoins nutritionnels. Vous pouvez aussi opter pour une alimentation humide faite maison. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour plus d’orientation. 

A découvrir également : Pourquoi mon chat avance-t-il sur les fesses ?

En termes de soins, à cause de leur pelage épais, il est préférable de brosser régulièrement le pelage de votre Pomsky pour éviter les nœuds, le débarrasser des poils morts et maintenir sa beauté. La petite boule de poil peut être livrée à certaines maladies héréditaires, donc il est important que vous mainteniez les vaccinations et les visites vétérinaires à jour. Prévoyez au minimum 30 à 60 minutes d’exercices hebdomadaire pour que votre chien soit toujours en parfaite santé.

Les étapes du processus d’élevage

Pour une bonne reproduction, faites le choix des chiens en fonction de leurs caractéristiques. L’objectif principal est de combiner les caractéristiques physiques et comportementales du Husky avec la taille réduite du Spitz.  Les reproducteurs, mâles comme femelles, doivent être en parfaite santé et exempts de maladies. 

Ensuite, il faut superviser l’accouplement et toute la séquence de gestation pour s’assurer d’un bon déroulement. Après l’accouchement, les chiots doivent respecter les soins vétérinaires selon le calendrier recommandé. C’est aussi bien de les enregistrer auprès d’une organisation et de tenir des détails nécessaires sur la santé et le développement de vos chiots. 

Avant le contrat de vente, il est nécessaire d’évaluer les candidats adoptants afin de s’assurer qu’ils offriront un bon foyer. Lorsque l’accord est signé, n’oubliez pas de remettre tous les documents au nouveau propriétaire et leur fournir encore des conseils sur les soins continus des chiots. 

Après la vente, c’est important de garder le contact avec le propriétaire pour répondre à d'éventuelles questions et offrir votre soutien si nécessaire. De nombreuses études ont démontré que pour le moment, le Pomsky ne souffre d’aucune maladie particulière. Mais étant une race récente, il faudra encore du temps afin d’établir la liste d’éventuelles maladies qui le touchent.